01 juin 2005

Some day you will ache like I ache.

J'ai testé pour vous... l'Omnia!

(inutile de préciser que c'est du second degré... ah, si, y'en a qui l'ont toujours pas compris? donc... C'EST DU SECOND DEGRE!)

L'Omnia? Billy Crawford y aurait pris sa première cuite, Chantal Goya y aurait roulé sa première pelle, Faudel y aurait sniffé son premier rail de coke, si, si, promis, c'est écrit sur le tableau à l'entrée. Paraît même que l'Omnia, c'est 'achment à la mode.

Ayant perdu tout sens de l'honneur et de la fierté, j'eûs un éclair de génie, tiens, et si j'allais à l'omnia faire mon interessante.
Première constatation, l'Omnia, ça sent la javel à plein nez, même à 3 heures de l'après-midi. La première cuite de Billy Crawford hante encore les lieux (le premier qui me demande quel est le rapport entre se prendre une cuite et de la javel, je lui fais la démonstration sur le champ.).
Deuxième contatation, la musique est nuuuulle. De la vieille techno sur laquelle même Miss Camping aurait honte de défiler en bikini, y'a pas meilleur remède pour se taper une migraine.
Troisième constatation, les cendriers sont vides. Les tables sont propres, pas la moindre méandre du premier rail de Faudel, pas de poudre blanche oubliée par Sarah Marchall. Juste un cendrier tout con et tout vide, en manque de people lui même en manque de coke.
Quatrième constatation, y'a personne, à l'Omnia. Pas de Billy Crawford, pas de Chantal Goya, pas de Mr Von D*tch, juste le gentil serveur choqué que je prenne de l'Orangina à 15 heures.

Vive McDo.

Méandre Du Jour: Ken, où es tuuuuu?
En écoute: Gomm- Rejoice

esosm

Posté par irviine à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Some day you will ache like I ache.

Nouveau commentaire